lettre Al mounder

Publié le par Maryam

 

*

La lettre à Al Moundher Ben Saoui


 

  Le Prophète envoya une lettre à Al Moundher Ben Saoul, roi de Barhein avec Al’Ala’ Ben Al Hadami. La lettre était rédigée ainsi :

 

 



« Au Nom de Dieu, Celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux.
Je loue un Dieu Unique. Celui qui fait la prière des musulmans en  se tournant vers leur Qibla et partage leurs offrandes, est à jamais sous la protection de Dieu et de Son Prophète. Les Mages qui voudront bien se conformer à ses règles vivront en sécurité. Ceux qui refuseront de s’y conformer payeront un tribut. »


Al Moundher se convertit à l’Islam, et écrivit au Prophète en guise de réponse :

« Ô Prophète de Dieu, j’ai lu ta lettre au peuple de Barhein ; certains d’entre eux se sont convertis alors que d’autres ont préféré s’abstenir. Sache que dans le peuple se trouvent des Mages et des Juifs. J’attends tes ordres. »

 

  Le Prophète lui envoya la réponse suivante :


« Au nom de Dieu, celui Qui fait miséricorde le Miséricordieux :

 

 

  De Mohammed, le messager de Dieu à Al Moundher Ben Saoui :   
 

 Je te salue, et, en ton nom, je glorifie le seul, l’Unique Dieu ; je certifie qu’il n’y a d’autre Dieu que Lui, et que Mohammed et est son serviteur. Je te rappel au Très Haut sans Qui rien ne serait possible. Mes émissaires t’on bien loué et j’accepte ton intercession en faveur de ton peuple. Laisse les musulmans pratiquer leur culte. J’ai pardonné aux pécheurs, si tu cherches à les amender, cela ne changerai rien à leur attitude. 

   

Que ceux parmis les Mages et les Juifs qui refusent de se convertir payent le tribut.  


   

 

  

Publié dans Lettres du Prophète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article